Premiers essais de photo "astro"

avec du matériel photo classique.


A main levée. Recadrée. Test d'un Canon 7D et 350mm.

 

Jupiter et 3-4 satellites:

Ganymède, Europa et Callisto (on peut deviner "Io", collé en haut à droite de Jupiter, la plus grosse tache :))
4 Déc. 2012 20h30

Ces 2 images sont des recadrages 100%, c'est à dire 1 pixel d'écran correspond à 1 pixel du capteur.
Canon 60D, 200mm, F2.8, 1/60 s, 3200 ISO.

Vérification à postériori sur un planétarium logiciel:

Sur le plateau de Calern:

La voie lactée:

6400 Iso, 52s à f5, focale de 14mm, Canon 5DmII
On voit Amdromède en haut, au millieu.

Voie lactée et tirs au laser (vert) sur un satellite pour mesurer sa distance:

6400 Iso, 1min à f5, focale de 14mm, Canon 5DmII

Pose longue:

100 Iso, 1h de pose, f4, FishEye 8mm, Canon 70D
On voit mieux les différentes couleurs des étoiles.
Le "voile" blanc vers le centre, c'est la voie lactée: Version "nette" (30s de pose à 3200 Iso, juste avant)

Astro'Valberg 2020:


Le point le plus brillant (vers le bas un peu à gauche) c'est Jupiter, plus à gauche c'est Saturne.
Il y avait un éclairage rouge un peu plus loin, faible, mais qui illumine les participants à cause de la pose longue.
La tache jaune est un nuage.
1er essai du logiciel Sequator pour le ciel: combinaison de 3 photos de 15 secondes chacune.
Sol pris sur une seule photo.


L'autre côté de la voie lactée, moins visible.
En haut à droite on vois la galaxie d'Andromède. Les sapins ont été éclairés par une voiture.
Combinaison de 16 photos de 15 secondes avec Sequator pour le ciel.
Combinaison de 5 ou 6 photos pour le sol.

Sommaire Photos

Dernière modif.: 2020